Les trois quarts de la surface de notre planète sont recouverts d’eau mais d’eau salée malheureusement. Il n’empêche, ces réservoirs inépuisables que sont les océans font rêver : et s’il était possible de transformer cette eau salée en eau douce ?

La phytoépuration est au sens large l'épuration par les plantes. Celles-ci peuvent contribuer à épurer ou dépolluer les trois grands milieux que sont l'air, les sols et l'eau. Nous allons ici nous concentrer sur l'eau. La phytoépuration de l'air et du sol seront l'objet d'autres articles.

C’est en Éthiopie que la première Warka a vu le jour ! Et c’est une révolution concrète pour certaines populations. Cette tour est destinée à pourvoir en eau consommable des populations rurales éloignées de sources potables à l’aide d’un simple système recueillant l’humidité de l’air. Alors que plus du tiers de l’humanité consommerait quotidiennement une eau dangereuse, elle pourrait préserver de nombreuses communautés rurales de la planète en sauvant des vies.