Le biochar est un charbon d’origine végétale obtenu par pyrolyse de biomasse des matières organiques d’origine diverse. Son utilisation présente de nombreux avantages, parmi lesquels la réhumification des sols, l'amélioration de la rétention d'eau et la stimulation du système immunitaire des plantes. Il en résulte une augmentation significative de la productivité des sols.

Qu’est ce le biochar

Le terme ‘biochar’ est l’abréviation de ‘bio-charcoal’. du préfixe « bio » qui veut dire origine biologique et du mot anglais « charcoal » qui signifie charbon de bois. Il désigne un charbon d’origine végétale obtenu par pyrolyse de biomasse des matières organique d’origine diverse (résidus agricoles, fumier, résidus d’exploitation forestière…etc).

La pyrolyse est la décomposition thermique des matières organique en milieu pauvre en oxygène, elle conduit à la production de trois constituants : un gaz combustible, un liquide utilisable comme biocarburant et un résidu solide à forte teneur en carbone : le biochar. Le biochar est un charbon qui peut être produit de manière artisanale ou industrielle.

De manière conventionnelle (Initiative Internationale sur le biochar), le terme biochar désigne toute matière organique carbonisée dans l’intérêt de l’appliquer au sol ou de séquestrer le carbone.

Les biochars sont des solides riches en carbone stable et récalcitrant à la minéralisation par les microorganismes du sol. Ils jouent ainsi le rôle de fixation du carbone dans le sol et donc de puits de carbone, ce qui explique leur intérêt dans le contexte des préoccupations concernant le réchauffement climatique.

Utilité

Le biochar mélangé à votre terre constitue un micro environnement parfait pour créer des échanges nutritionnels puissants (carbone, azote, phosphore, nitrate) mais aussi pour favoriser des complexes symbiotiques protégeant naturellement les plantes.

Il diminue les risques de « lessivage » des sols (perte en nitrate), réduit les risques de toxicité (captage aluminique), apporte et stocke dans les sols du CO2 pour une longue durée et permet ainsi de lutter contre les gaz à effet de serre et le réchauffement climatique.

Il a un effet très durable sur les sols, en instaurant une régulation et un apport micro-organique positif et constant. Vos sols tendent ainsi vers une grande stabilité, s’enrichissant naturellement et durablement dans le respect de la biologie des sols, de la faune et de la microflore souterraine.

Utilisation

Préparation du sol, jardin et potager

- Appliquer environ10% de biochar sur la surface du sol soit environ 1 Litres pour 10m2.

- Bien mélanger avec la terre superficielle en ratissant sur une profondeur de 20/30mm pour faire disparaître le charbon dans le terrain.
Vos résultats seront améliorés si vous le combinez avec un mélange riche de compost ou terreaux.

Les arbres, arbustes

- Mélanger à 50/50 biochar et matières organiques (compost, terreau) afin que le biochar absorbe les nutriments organiques.

- Appliquer ce mélange en surface de la zone de plantation. Ce nouveau mélange imprégnera progressivement votre sol.
Pour les arbres cibler la zone racinaire, au minimum étendre sur toute la surface sous le houppier (couronne des branches).
Pour les nouvelles plantations, creuser un trou plus grand que la boule racinaire où vous apporterez à minima 10 % de biochar.

L'entretien des pelouses

Pour les pelouses existantes, utilisez le biochar sur un gazon tondu, nettoyé des débris de tonte, feuilles et autres plantes.
- Préparer votre pelouse en l’arrosant et l’aérant par carottage ou rouleau aérateur. Privilégiez les aérateurs qui retournent de petite mottes de terre, ceux-ci favorisant une meilleure absorption du charbon agricole, de l’eau et des nutriments.
- Après aération de votre pelouse répandre les particules de charbon naturel sur toute la surface du sol à traiter.

Pour les pelouses nouvelles,
- Mélanger 5 % à 10 % de Biochar sur le dessus de la terre, puis appliquer les semences de gazon.
- Arroser doucement et retourner les graines dans le sol afin qu'elles soient bien recouvertes.
- (facultatif) Appliquer une couverture supplémentaire avec de la paille, le mieux étant de suivre les instructions de votre fournisseur de semences.

Fabrication

Plusieurs types de production artisanales et industrielles coexistent :

  • Production traditionnelle de biochar à partir de techniques séculaires (combustion lente de bois en meule recouverte de terre).
  • Production industrielle (pyrolyse contrôlée) : l'industrie le produit sous forme de granulés (débris de bois recyclés ou résidus végétaux ayant subi un traitement thermique de type thermolyse), présentés comme une source intéressante d’énergie renouvelable (aspect parfois discuté à cause du risque de priver la forêt du bois mort nécessaire au cycle sylvigénétique et à la préservation de la biodiversité.